Connect with us

formulaire de recherche !

Sécurité

Cybersécurité : top 15 des cybermalveillances

Les cybermalveillances sont de plus en plus courantes de nos jours et peuvent causer des dommages considérables à des personnes, des entreprises et même des gouvernements.

Voici le top 15 des cybermalveillances les plus courantes :

  1. Phishing : il s’agit d’une forme de fraude en ligne où les cybercriminels envoient des e-mails ou des messages frauduleux pour obtenir des informations sensibles telles que des mots de passe ou des informations financières.
  2. Ransomware : il s’agit d’un type de logiciel malveillant qui verrouille les fichiers d’un utilisateur et exige une rançon pour les déverrouiller.
  3. Adware : il s’agit d’un logiciel publicitaire qui affiche des publicités intrusives sur l’ordinateur de l’utilisateur sans son consentement.
  4. Malware : il s’agit d’un logiciel malveillant qui peut endommager les ordinateurs, voler des informations et effectuer d’autres activités malveillantes.
  5. Spyware : il s’agit d’un logiciel espion qui surveille les activités en ligne d’un utilisateur sans son consentement.
  6. Virus informatique : il s’agit d’un programme malveillant qui peut endommager les fichiers et les systèmes informatiques.
  7. Rootkits : il s’agit d’un type de logiciel malveillant qui se dissimule sur un ordinateur pour surveiller les activités et les données de l’utilisateur.
  8. Botnets : il s’agit d’un réseau de zombies informatiques contrôlé par un cybercriminel pour effectuer des attaques telles que des attaques par déni de service (DDoS).
  9. Cheval de Troie : il s’agit d’un type de logiciel malveillant qui se fait passer pour un logiciel légitime pour voler des informations ou contrôler les ordinateurs des utilisateurs.
  10. Publicités malveillantes : il s’agit de publicités en ligne qui peuvent télécharger des logiciels malveillants sur l’ordinateur de l’utilisateur sans son consentement.
  11. Arnaque au faux support technique :Les escroqueries au support technique impliquent des individus qui se font passer pour des représentants de la sécurité informatique et qui demandent l’accès à un ordinateur pour « résoudre un problème ».
  12. Escroqueries crypto-monétaires : Les escroqueries crypto-monétaires impliquent souvent des promesses de rendement élevé sur des investissements en crypto-monnaies.
  13. Escroqueries d’investissement : Les escroqueries d’investissement peuvent impliquer des propositions d’investissement dans des entreprises fictives ou des produits financiers fictifs.
  14. Escroqueries de soutien à la victime : Les escroqueries de soutien à la victime impliquent des personnes qui prétendent être des organisations de bienfaisance ou des organisations de secours et qui demandent des dons en ligne.
  15. Le cyberharcèlement : Le cyberharcèlement est un comportement en ligne abusif et délibéré qui peut causer du stress, de l’anxiété, de la peur et d’autres dommages émotionnels à la victime. Cela peut inclure des menaces, des insultes, du harcèlement en continu, la diffusion de rumeurs ou de photos intimes sans consentement, et d’autres formes d’abus en ligne.

Nous allons détaillé les 2 plus grosses cybermenaces :

Cyberharcèlement

Le cyberharcèlement peut se produire sur diverses plateformes en ligne, telles que les réseaux sociaux, les forums de discussion, les applications de messagerie et les sites de rencontres. Il peut toucher n’importe qui, mais les jeunes sont souvent les plus vulnérables, car ils sont plus actifs en ligne et peuvent être plus facilement influencés.

Pour prévenir le cyberharcèlement, il est important de respecter les autres en ligne et de ne pas publier ou transmettre des informations ou des messages qui peuvent blesser les autres. Il est également important de ne pas répondre aux messages de cyberharcèlement et de bloquer ou de signaler tout comportement abusif. Si vous êtes victime de cyberharcèlement, il est important de parler à un ami de confiance, à un conseiller scolaire ou à un adulte en qui vous avez confiance, et de signaler tout comportement abusif à la plateforme en ligne.

Arnaque au faux support technique

‘arnaque au faux support technique est une forme de fraude en ligne où les cybercriminels se font passer pour des représentants de l’assistance technique pour obtenir l’accès à des ordinateurs ou des informations sensibles. Les fraudeurs peuvent contacter les victimes par téléphone ou par e-mail et leur dire que leur ordinateur a des problèmes de sécurité ou qu’ils ont détecté des erreurs sur leur système.

Ils peuvent alors demander aux victimes de leur donner l’accès à leur ordinateur ou de leur fournir des informations personnelles telles que des mots de passe ou des informations financières. Les fraudeurs peuvent également installer des logiciels malveillants sur l’ordinateur de la victime pour voler des informations ou prendre le contrôle de l’ordinateur.

Voici un exemple de comment cela pourrait se produire :

  1. Un utilisateur reçoit un appel téléphonique ou un e-mail d’une personne se faisant passer pour un représentant de Microsoft ou d’un autre fournisseur de support informatique.
  2. Le représentant fictif affirme que l’utilisateur a un problème de sécurité sur son ordinateur et demande l’accès à ce dernier pour « le résoudre ».
  3. Si l’utilisateur accepte, l’escroc peut installer un logiciel malveillant sur l’ordinateur, voler des informations personnelles et financières, ou endommager le système informatique.

Pour éviter de tomber dans cette arnaque, il est important de ne pas fournir d’informations sensibles à des personnes qui se prétendent être des représentants de l’assistance technique. Il est également important de ne pas autoriser l’accès à son ordinateur sans vérifier l’identité de la personne qui sollicite cet accès. Enfin, il est fortement recommandé d’utiliser un logiciel de sécurité fiables pour protéger les ordinateurs contre les logiciels malveillants.

Vous pourriez aussi aimer :

Sécurité

Cybersécurité : 10 conseils pour protéger son ordinateur et ses données. Piratage, phishing, virus, etc., les actes de malveillance informatique se développent de plus...

Sécurité

L'un des certificat des plus grands fournisseurs de certificats SSL, Let's Encrypt, expirera ce jeudi 30 septembre à 16h, heure française .

Système & Réseau

La messagerie électronique reste pour beaucoup d'entre nous un outil indispensable, autant à titre professionnel que privé. Énormément d'informations importantes peuvent y transiter, il...

Sticky Post

SECUR-CLOUD - LE FACILIATEUR TECHNOLOGIQUE